Virages dangereux : 5 conseils pour un marquage de chaussée efficace

marquage de chaussée

Publié le : 16 mars 20236 mins de lecture

L’essence du code de la route réside dans la mise en ordre des circulations routières. Cette mise en ordre a pour but d’éviter les accidents et de permettre à tout usager de rouler en sécurité. Les marquages au sol prévenant un virage dangereux font partie de cette réglementation. Ils sont essentiels, car la vision, surtout nocturne, se focalise plus sur la chaussée que sur le bord de la route. Une question donc se pose : comment faire pour que ce marquage au sol soit le plus efficace possible ?

Les marquages au sol, des signalétiques pour guider les conducteurs !

Les marquages au sol font partie du système de signalisation et de sécurité routière. Il s’agit d’un ensemble de signes placés sur le sol qui permettent aux usagers de la route de respecter l’ordre. Cette signalisation horizontale détermine le sens de la circulation et la bonne voie à suivre. Ces marques servent à matérialiser certaines des règles du code de la route. Ainsi, le marquage au sol est une signalisation de la chaussée qui guide le comportement des usagers. Sans ces marquages, les véhicules ne peuvent pas circuler correctement et les accidents deviennent fréquents.

Les peintures, les bandes thermocollantes, les rubans adhésifs et les résines sont autant de produits qui peuvent être utilisés pour le marquage des chaussées. Le choix dépend du type de chaussée et de l’application (par exemple, aires de stationnement, construction de routes, parkings). En effet, certaines de ces substances sont plus résistantes au trafic que d’autres.

Signalisation d’un virage dangereux : utilisation de résine froide !

Pour un marquage efficace d’un virage dangereux, il est recommandé d’utiliser de la résine. Cette substance présente des avantages différents de la peinture. Elle est préparée à partir d’un mélange de durcisseur et de base. Une fois les ingrédients mélangés, la résine est appliquée sur la route. Elle durcit ensuite par un phénomène appelé « polymérisation ». Les marquages sont appliqués à l’aide d’une spatule et les lignes sont tracées en couches fines et régulières. Cette technique assure une excellente adhérence de la résine à la route.

La résine est résistante à l’usure mécanique. Elle a une durée de vie de 5 à 8 ans, même dans les zones à fort trafic. C’est pourquoi elle est utilisée dans les projets de marquages de chaussée permanents.  Contrairement aux peintures, la résine peut être utilisée de manière flexible pour mieux marquer des sections de route spécifiques. Par exemple, dans le cas d’une courbe dangereuse, la résine est utilisée pour dessiner des flèches ou des motifs de danger.

Éviter les accidents dans les virages dangereux grâce aux flèches directionnelles ou aux chevrons !

Les panneaux de signalisation avertissent les conducteurs à l’aide de flèches. La même idée peut être matérialisée par des flèches directionnelles au sol. Ces flèches indiquent le sens de la circulation et aident les conducteurs à se préparer à tourner. Les flèches au sol aident les conducteurs à rouler en toute sécurité. Elles agissent comme des indicateurs qui guident les conducteurs vers la voie de droite avant et pendant un virage.

Une autre solution consiste à créer des chevrons sur la chaussée. Les chevrons sont des motifs triangulaires dont le rôle principal est d’indiquer les virages dangereux. Ils sont souvent utilisés dans les virages serrés et sur les routes sinueuses. Ils doivent être placés de manière à ce que les conducteurs puissent les voir de loin et réduire leur vitesse.

Utilisation des lignes continues, des messages peints et de la couleur vive

Pour avertir le conducteur d’un danger imminent, il est recommandé de tracer des lignes continues. Les lignes pleines sont utilisées pour interdire les changements de voie. Il est notamment interdit de chevaucher ou de franchir la ligne. Lorsque le virage est considéré comme dangereux, ces lignes peuvent être utilisées pour éviter les collisions. On parle de franchissement lorsque les quatre roues de la voiture se trouvent sur la mauvaise voie. Depuis le 2 juillet 2015, les automobilistes sont autorisés à dépasser les cyclistes sur les lignes fixes s’ils disposent d’une distance de visibilité suffisante. Toutefois, ils ne peuvent chevaucher que la ligne continue.

Pour réduire le risque d’accident en cas de virage dangereux, il est également utile d’inscrire des messages peints sur la route. Ces messages peints peuvent être les suivants : « Freinez » ou « Virage dangereux ». Il s’agit d’un moyen efficace d’informer les conducteurs des dangers de la route. Ils sont placés avant les virages pour avertir les conducteurs de ralentir.

Ces marquages au sol doivent être de couleur vive pour rester visibles par tous les temps. Il est donc recommandé d’utiliser des couleurs vives telles que le blanc ou le rouge. Le blanc est la couleur la plus couramment utilisée. Cependant, l’utilisation du rouge est plus significative de danger. En outre, par rapport aux autres couleurs, le rouge frappe l’œil de manière plus perceptible. C’est pourquoi il est associé aux feux d’arrêt et aux panneaux de danger.

Plan du site