5 hypothèses sur la vie en en 2040

hypothèses sur la vie

Publié le : 22 juin 20225 mins de lecture

Comment la numérisation et les nouvelles technologies affectent-elles notre vie quotidienne et future ? Une étude de tendance actuelle s’est penchée sur cette question et a avancé cinq hypothèses sur notre avenir. La numérisation, les nouvelles technologies et leur mise en réseau modifient non seulement l’économie et la société, mais aussi la vie et le quotidien de chaque citoyen et consommateur. La question des effets futurs est particulièrement passionnante. Comment les développements technologiques actuels et futurs vont-ils influencer notre vie et notre comportement de consommateur ?

Une étude sur les tendances actuelles a examiné comment nous vivrons et ferons leurs achats dans une vingtaine d’années. Elle a analysé ce que les gens attendent de l’avenir et ce qu’ils veulent. Des entretiens et des enquêtes ont été menés auprès d’experts et de consommateurs. Une attention particulière a été accordée à la génération Z, celle qui est née après 2000. Ce groupe social est aujourd’hui encore adolescent, mais il dominera le marché en 2040.

L’esthétisme redéfini par la technologie

Notre image de soi est de plus en plus façonnée par les médias sociaux, les images et les vidéos numériques. Grâce aux vêtements et aux nouvelles fonctions des smartphones, la technologie de la beauté fait désormais partie de la vie quotidienne.

Cependant, la comparaison constante avec les autres est également source de stress. La génération Z, en particulier, remet en question les idéaux de beauté classiques. L’identité, le caractère unique et les expériences, qui se reflètent dans une image de beauté avec des coins, des bords et des imperfections, deviennent de plus en plus importants.

Nouveaux modes de consommation et de production

Le contenu généré par les utilisateurs ne sera plus uniquement numérique. À l’avenir, nous serons co-concepteurs des produits que nous achetons. Les imprimantes 3-D et l’analyse génétique sont en train de changer de nombreux marchés. La production de biens à la demande répond non seulement au désir de satisfaction immédiate des besoins, mais offre également des possibilités de développement personnel. Ce n’est plus seulement le produit lui-même qui nous attirera, mais aussi les possibilités de le concevoir individuellement.

Une relation plus étroite et « humaine » avec la technologie

La relation entre l’homme et la machine devient de plus en plus émotionnelle. La réalité augmentée et virtuelle ouvre une nouvelle fenêtre sur le monde pour notre maison. De plus en plus de technologies seront introduites. Nos quatre murs servent de base et assurent la sécurité. Avec des efforts croissants, ils sont embellis et personnalisés. Le résultat est ensuite présenté à la communauté du net. Le réseau disparaît de notre perception sous la surface haptique. Les assistants numériques restent invisibles en arrière-plan et réagissent aux commandes vocales.

Mutation profonde du travail, créativité boostée

En 2040, la robotisation et l’automatisation auront un impact plus important sur notre vie professionnelle et de travail, et pourraient même les déterminer. Plus notre monde devient complexe, numérique et virtuel, plus les moments où nous pouvons faire la différence de nos propres mains sont précieux. Le faire soi-même peut être un moyen de donner un nouveau sens à ce que l’on fait. Cela se produit principalement par curiosité, par instinct de jeu et par initiative personnelle.

Le partage, la nouvelle essence de la société

En 2040, la possession d’un symbole de statut est devenue obsolète. La location et l’emprunt remplacent l’achat. L’économie d’abonnement permet d’accéder à de nombreuses choses, y compris à un luxe temporaire. Le « partage » se manifeste comme une contre-tendance à la culture de consommation inconditionnelle et sans limites. « Sa propre voiture », c’est de l’histoire ancienne. Le partage des modèles ouvrira de nouvelles variétés de mobilité.

Dans de nombreux cas, l’enthousiasme pour les nouveautés semble être modéré. Les changements de comportement ont besoin de temps. Cependant, l’expérience montre que dès que les gens reconnaissent les avantages personnels des nouvelles technologies, ils s’adaptent volontiers. L’Internet sous sa forme actuelle n’a qu’environ 25 ans. Le premier iPhone est arrivé sur le marché il y a une quinzaine d’années. Aujourd’hui, l’internet et les smartphones font partie intégrante de notre vie quotidienne et ont également changé à jamais le secteur financier.

Plan du site